Mots-Clés ‘éco-chèques’

Que faire des éco-chèques après leur échéance ?

Vendredi 20 juillet 2012

Aujourd’hui, j’aimerais parler des éco-chèques. Comme un certain nombre d’employés belges, je bénéficie de 250 euros d’éco-chèques par an. Ils peuvent être utilisés pour acheter des produits et services prétendument écologiques, comme des ampoules, des vélos ou des billets de train. Je trouve personnellement que l’utilité de ces chèques est stupide, car elle pousse, d’une certaine manière, à la consommation, mais je préfère ne pas m’étendre sur ce sujet.

Ces éco-chèques sont valables deux ans. Cela peut paraitre assez long comme période mais voilà, quand on n’a pas forcément besoin de s’acheter des produits et services « écologiques », les chèques restent au fond du sac et on se retrouve avec des éco-chèques « périmés ».

C’est ce qui m’est arrivé récemment. En recevant mes nouveaux éco-chèques, ma compagne a regardé les anciens éco-chèques, et là, c’est avec stupeur que nous avons constaté qu’il nous restait 150 euros d’éco-chèques arrivant à l’échéance du 30 juin 2012, c’est-à-dire, il y a 20 jours…

Je me suis alors demandé si je pouvais me les faire rembourser par la société émettrice, Edenred dans mon cas. Leur site internet ne mentionne (évidemment) pas cette possibilité.

Puis j’ai vu que, au verso de chaque chèque, il est indiqué que le commerçant a trois mois après échéance pour se faire rembourser. Je me suis alors dit que certains commerçants pouvaient encore accepter les éco-chèques « périmés » de 20 jours.

J’ai commencé par demander dans un magasin Van Den Borre (équivalent belge de Darty). On m’a dit que cela n’était pas possible, en m’expliquant que c’est une centrale qui s’occupe de demander les remboursements de tous les éco-chèques, que le délai de ce travail administratif peut facilement dépasser trois mois.

Je me suis ensuite rendu dans un magasin Décathlon. Et là, on m’a dit que c’était bon pour mes éco-chèques à l’échéance de fin juin 2012. J’ai donc acheté la seule chose couteuse qu’on peut acheter dans un magasin de sport avec des éco-chèques : un vélo.

Tout cela pour dire qu’il ne faut pas jeter trop vite à la poubelle des chèques qui ont dépassé leur échéance. Certains commerces peuvent encore les accepter, à condition que la date d’échéance ne soit pas trop éloignée.

Si vous avez d’autres expériences concernant les éco-chèques, n’hésitez pas à les partager en commentaire.