Archive de la catégorie ‘Non classé’

La TNT en Belgique

Vendredi 3 août 2012

Jusqu’à il y a peu, on m’a coupé la télévision analogique par le câble (la « télédistribution » comme on dit en Belgique). Grâce à cela, je recevais une vingtaine de chaines : les principales chaines belges francophones (RTBF, RTL, AB), quelques chaines belges néerlandophones (VRT), les principales chaines françaises (les six chaines historiques sauf M6), et quelques autres chaines étrangères (CNN, BBC, Rai Uno, RTP, …). Cette offre me convenait bien.

Malheureusement, il y a quelques semaines, la connexion à la télédistribution a été coupée pour l’ensemble de mon bâtiment. Je n’avais alors plus aucune chaine de télévision.

Je me suis mis à la recherche des options disponibles afin d’obtenir une offre équivalente. Trois options se sont offertes à moi.

Première option : la reconnexion (individuelle) au câble. En Wallonie, cela passe obligatoirement par l’unique opérateur VOO. J’ai alors découvert qu’il faut payer environ 17 euros par mois pour la télévision analogique. L’abonnement à la télévision numérique est moins chère (environ 14 euros) mais il faut louer un décodeur (environ 8 euros). À cela, il faut ajouter des frais de reconnexion (100 euros) et d’activation (50 euros).

Deuxième option : la télévision par ADSL. Étant déjà client d’un opérateur ADSL pour Internet uniquement, j’ai regardé combien coutait le supplément pour la télévision. Quelque soit l’opérateur, le cout supplémentaire était environ de 20 euros.

Troisième option : la Télévision Numérique Terrestre (TNT). Très populaire en France, cette solution est gratuite (si on exclut le coût de l’équipement) mais elle est quasiment inconnue en Belgique, et pour cause, il n’y a que 4 chaines disponibles : les 3 chaines de la RTBF et Euronews. Bien sûr, les personnes habitant près des frontières peuvent capter les chaines des pays/régions voisin(e)s, mais cela n’est pas mon cas.

Je suis donc arrivé au constat, qu’en Wallonie, il faut payer au moins 200 euros par an pour avoir accès aux chaines privées belges (RTL et AB), pourtant financées par la publicité (dont le volume sonore est, par ailleurs, plus élevé que celui des programmes). Je suspecte que ces chaines soient liées avec les diffuseurs. Personnellement, je trouve cela bien dommage. Mais en même temps, ce sont des sociétés privées. Elles font donc ce qu’elles veulent.

Pour ma part, j’ai refusé de tomber dans ce jeu. J’ai donc décidé de me contenter des 4 chaines de la TNT belge wallonne.

Pour cela, je devais m’équiper d’un décodeur TNT. J’ai d’abord cherché un appareil d’occasion en Belgique. Mais cette solution étant, comme je le disais plus haut, peu populaire en Belgique, et les nouveaux téléviseurs ayant par défaut un décodeur TNT, très peu d’annonces sont disponibles.

Je me suis alors décidé d’acheter un décodeur neuf. Après plusieurs recherches, j’ai choisi d’acheter le décodeur METRONIC Zapbox EH-M1.1 sur un site marchand. Au final, j’ai un avis plutôt mitigé sur cet appareil. Pour résumer, il fonctionne globalement bien mais n’atteint pas la qualité à laquelle je m’attendais.

Mon immeuble ne disposant pas d’antenne extérieure, j’ai beaucoup hésité à acheter une antenne intérieure. Et puis je suis tombé sur cette page du site astel.be parlant de la TNT en Belgique. On y indique qu’on peut parfaitement réceptionner les chaines « avec un simple fil blanc pendouillant comme antenne, à l’intérieur de la maison. » J’en ai parlé à un collègue de travail, habitant une autre partie de la Wallonie, qui m’a confirmé qu’un simple câble en l’air fonctionne bien chez lui.

J’ai donc d’abord essayé cette solution, et cela fonctionne ! Dans mon cas, il faut cependant que le câble soit bien contre la fenêtre, et orienté d’une certaine manière. Cela peut être assez sensible. Je dois également ajouté que mon domicile ne se trouve qu’à quelques kilomètres d’un émetteur. Ce qui fonctionne pour moi peut ne pas fonctionner pour d’autres.

Le décodeur que j’ai acheté permet de voir en continu la qualité du signal. Cela permet de tester quelle est la meilleure orientation de l’antenne (que ce soit une vraie antenne, ou un simple câble). Dans le manuel du décodeur, il est indiqué qu’il faut une qualité de signal supérieure à 65 % pour une image stable.

Au final, je suis très satisfait de la TNT en Belgique. L’image est de bonne qualité. J’apprécie la guide électronique des programmes. C’est un confort par rapport à la télévision analogique. Certes, avec les 3 chaines de la RTBF et Euronews, je ne trouve pas toujours mon bonheur. Alors, avec ma compagne, nous avons décidé de dépenser une partie de l’argent que nous aurions dépensée pour un abonnement de télévision dans un abonnement de location de DVD. Et c’est très bien comme ça !

Que faire des éco-chèques après leur échéance ?

Vendredi 20 juillet 2012

Aujourd’hui, j’aimerais parler des éco-chèques. Comme un certain nombre d’employés belges, je bénéficie de 250 euros d’éco-chèques par an. Ils peuvent être utilisés pour acheter des produits et services prétendument écologiques, comme des ampoules, des vélos ou des billets de train. Je trouve personnellement que l’utilité de ces chèques est stupide, car elle pousse, d’une certaine manière, à la consommation, mais je préfère ne pas m’étendre sur ce sujet.

Ces éco-chèques sont valables deux ans. Cela peut paraitre assez long comme période mais voilà, quand on n’a pas forcément besoin de s’acheter des produits et services « écologiques », les chèques restent au fond du sac et on se retrouve avec des éco-chèques « périmés ».

C’est ce qui m’est arrivé récemment. En recevant mes nouveaux éco-chèques, ma compagne a regardé les anciens éco-chèques, et là, c’est avec stupeur que nous avons constaté qu’il nous restait 150 euros d’éco-chèques arrivant à l’échéance du 30 juin 2012, c’est-à-dire, il y a 20 jours…

Je me suis alors demandé si je pouvais me les faire rembourser par la société émettrice, Edenred dans mon cas. Leur site internet ne mentionne (évidemment) pas cette possibilité.

Puis j’ai vu que, au verso de chaque chèque, il est indiqué que le commerçant a trois mois après échéance pour se faire rembourser. Je me suis alors dit que certains commerçants pouvaient encore accepter les éco-chèques « périmés » de 20 jours.

J’ai commencé par demander dans un magasin Van Den Borre (équivalent belge de Darty). On m’a dit que cela n’était pas possible, en m’expliquant que c’est une centrale qui s’occupe de demander les remboursements de tous les éco-chèques, que le délai de ce travail administratif peut facilement dépasser trois mois.

Je me suis ensuite rendu dans un magasin Décathlon. Et là, on m’a dit que c’était bon pour mes éco-chèques à l’échéance de fin juin 2012. J’ai donc acheté la seule chose couteuse qu’on peut acheter dans un magasin de sport avec des éco-chèques : un vélo.

Tout cela pour dire qu’il ne faut pas jeter trop vite à la poubelle des chèques qui ont dépassé leur échéance. Certains commerces peuvent encore les accepter, à condition que la date d’échéance ne soit pas trop éloignée.

Si vous avez d’autres expériences concernant les éco-chèques, n’hésitez pas à les partager en commentaire.

Bilan du blog après un an

Jeudi 6 janvier 2011

Il y a un an exactement, le 6 janvier 2010, j’avais pris la bonne résolution de créer un blog et d’y publier régulièrement des articles. Je m’étais fixé d’écrire au moins un article par mois.

Après une année, la bonne résolution a été tenue et les objectifs ont été dépassés. J’ai publié 28 articles et reçu 8 commentaires. Le blog a été visité environ 3000 fois. Mois après mois, le nombre de visites augmente de façon croissante (avec une exception pour le mois de novembre 2010). En décembre 2010, il y a eu un peu plus de 550 visites.

Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont visité mon blog ou qui y ont laissé un commentaire. Ça fait toujours chaud au cœur de savoir que ce qu’on écrit est lu, et a plus ou moins d’intérêt.

Je suis satisfait du site de blogs unblog.fr. Je n’ai jamais subi d’indisponibilité. Il offre toutes les fonctionnalités dont j’avais besoin : sauvegarde d’un brouillon d’article pour publication ultérieure, inclusion d’images dans les articles, catégorisation des articles, flux RSS global et par catégorie.

La modération des commentaires se fait presque automatiquement. Des dizaines de commentaires ont été directement considérées comme du spam. Seuls 4 commentaires ont été à modérer : 2 étaient du spam déguisé, et les 2 autres étaient de vrais commentaires (sur les 8 commentaires ne provenant pas de moi).

Je souhaite que cette année 2011 sera, pour le blog, au moins aussi bonne que l’année passée. J’ai déjà quelques projets d’articles qui, je l’espère, seront utiles pour les internautes.

A bientôt pour une nouvelle année d’articles.

Belote : quelle carte jouer ?

Lundi 5 avril 2010

Depuis quelques temps, je me suis remis à jouer à la Belote, l’un des jeux de cartes les plus populaires de France.

J’ai cherché des pages sur Internet, afin de me rappeler les règles de ce jeu, et j’ai trouvé que la page Wikipédia était à la fois claire et complète.

Cependant, une des grandes difficultés que l’on peut rencontrer quand on commence à jouer à la Belote, c’est de savoir quelle carte on doit/peut jouer. Doit-on jouer atout ? Doit-on couper ? Dans quel cas peut-on se défausser ?

Pour éclaircir mes idées (et celles de mes amis joueurs), j’ai essayé de résumer les différents cas de figure dans le diagramme suivant :

Choix de carte à la Belote

Pour résumer :

  • Vous devez jouer une carte de la couleur demandée. A l’atout, il faut, en plus, jouer une carte plus forte que les cartes d’atout déjà posées par les autre joueurs.
  • Si vous n’avez pas la couleur demandée, vous devez jouer une carte d’atout, sauf si vous n’avez plus d’atout ou si la carte de votre partenaire est la plus forte carte du pli.

Voilà pour les cas de base. Si vous avez un doute ou une réclamation, n’hésitez pas à ajouter un commentaire.

 

Bienvenue sur mon blog

Mercredi 6 janvier 2010

Tout d’abord, comme se veut l’usage en cette période, je souhaite une bonne année à toutes les personnes qui lisent ou liront ce blog.

Cette année, j’ai pris une résolution : ouvrir un blog et y publier régulièrement des articles.

Et voici mon premier article !

Je vais essayer de publier des articles sur des sujets divers et variés, comme Linux, ma distribution Frugalware, les langues étrangères ou la politique.

A bientôt pour mon « vrai » premier article.

 

MAJ (27/08/2013):

Cet article n’est pas tout à fait le premier de ce blog. En effet, je viens d’importer une série d’articles que j’avais écrits en 2005 à l’occasion d’un voyage au Cambodge. Voici le lien vers le premier article de cette série.