Lout, l’alternative sérieuse à LaTeX

Il y a quelques temps, j’ai mis a jour mon CV. Lors de mes précédentes recherches de travail, j’avais fait mon CV avec LaTeX. Je ne suis pas un expert LaTeX, mais je l’ai toujours trouvé un peu difficile à personnaliser (en particulier lorsqu’on souhaite faire autre chose qu’un rapport scientifique), et puis surtout assez lourd (sous Slackware, le paquet tetex, distribution Linux de LaTeX, indique que son installation nécessite 156 Mo d’espace disque !).

Toujours adeptes de solutions simples et légères, je me suis tourné vers l’alternative Lout. Comme LaTeX, il s’agit d’un logiciel de formatage de document. Comme LaTeX, un fichier source est écrit dans un langage de balisage. Comme LaTeX, il permet de produire des documents structurés d’une bonne qualité typographique. Comme LaTeX, les formats de sortie privilégiés sont le PostScript et le PDF.

Lout, l’alternative sérieuse à LaTeX dans Planet Libre exemple_document_entree_lout

Extrait d’un document source Lout

 

exemple_document_sortie_lout formatage de texte dans Planet Libre

Extrait correspondant dans le document produit

Cependant, par rapport à LaTeX, il a le principal avantage d’être beaucoup plus léger (2 ou 3 Mo d’espace disque).

Les commandes à exécuter sont très simples :
- Pour du PostScript,
lout entrée.lt -o sortie.ps
- Pour du PDF,
lout -PDF entrée.lt -o sortie.pdf

Par contre, je n’ai pas trouvé beaucoup de documentation autour de Lout. Le manuel utilisateur officiel (en anglais) est cependant très complet et semble faire office de référence. La page Wikipédia francophone consacrée à Lout donne également une bonne introduction à cette outil ainsi qu’un bon aperçu de son langage de balisage.

Comme je n’ai pas trouvé de paquet pour ma distribution (SalixOS, compatible Slackware), j’ai tout simplement préparé un script SLKBUILD permettant de construire un paquet. Voici les instructions d’installation :
1. Télécharger le script et le placer dans un répertoire nommé « lout », en nommant le fichier « SLKBUILD ».
2. Avec un shell, se placer dans le répertoire « lout ».
cd [...]/lout
3. Prendre les droits administrateur.
su
4. Exécuter le script.
slkbuild -X
5. Installer le paquet produit.
installpkg lout-3.39-i486-1jl.txz

Après quelques heures de travail, j’ai réussi à réécrire mon CV en Lout tout en gardant en peu près le même formatage. J’ai également préparé un courrier en moins de 30 minutes.

Pour finir, je tiens à ajouter que l’excellent outil de génération de document txt2tags permet de produire des documents Lout à partir de documents à balisage léger (style Wiki). Seul bémol: les tableaux ne sont pas pris en charge.

Si vous avez aimé cet article ou si vous avez une question/une remarque, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Mots-clefs : , , , ,

14 Réponses à “Lout, l’alternative sérieuse à LaTeX”

  1. Mélanie dit :

    Ca me semble intéressant. Je n’ai pas vraiment lu en détail, mais je n’ai pas vu si on pouvait incorporer des items bibtex (@article, @conference, etc…)? Est-ce le cas? Si oui, ca pourrait certainement devenir un outil de choix pour les CV académique.

  2. Renault dit :

    LaTeX n’est pas adapté à la rédaction de tout document.
    C’est vraiment utile pour les gros documents comme un livre, un essai ou tout autre document d’au moins 10 pages. En dessous c’est limite au niveau intérêt (comme une lettre).

    De plus, un CV est quelque chose de très visuel et graphique ce qui est délicat à mettre en oeuvre proprement avec LaTeX, pour cet usage un logiciel de traitement de texte voire un logiciel de graphisme est bien plus adapté étant donné le type de contenus.

  3. Julien dit :

    Bonjour,

    Merci pour ce billet très intéressant, je ne connaissais pas du tout Lout.

    J’aimerais savoir si tu connais Pandoc et, le cas échéant, comment tu le comparerais à Lout. En effet, comme alternative à LaTeX (sur lequel je ne me sens pas tout à fait à l’aise), j’utilise donc Pandoc, mais je serais curieux de connaître les avantages et/ou inconvénient de Lout.

    Merci :)

  4. loloemr dit :

    http://download.savannah.gnu.org/releases/lout/

    Dernière release : 24-09-2010 => un projet mort …

  5. fredg dit :

    Intéressant.
    Moi je suis en train de m’amuser avec rst2pdf (et ses stylesheets), jètes y un oeil c’est très puissant, c’est UTF-8 ready, et c’est dispo sur Salix ;)
    https://code.google.com/p/rst2pdf/

    Sinon, pour faire ton pkg, nul besoin de passer root, utilise `fakeroot slkbuild -X`, comme ça c’est sans risque.
    Et, je te laisse proposer ton slkbuild sur sourceforge pour inclusion sur le dépôt SLKBUILD (slapt-src/sourcery).

    ++

  6. BOUY dit :

    Bonjour,

    Merci pour ton article mais pourrais-tu me dire comment on démarre avec lout. J’ai fait un fichier texte avec une extension lt et les balises que tu as affiché sur le blog mais lout n’en veut pas.
    Merci de ton aide
    Michel
    PS: ça m’a permis de retrouver qiv mais je ne sais toujours pas comment choisir entre feh et qiv

  7. olm dit :

    Intéressant,
    de mon côté j’ai utilisé le package LaTeX moderncv simple à utiliser et qui donne un résultat très propre. Au prix de voir tous les cv utilisant le package se ressembler…
    serait-ce possible de voir un aperçu du résultat que tu as obtenu ?

  8. julien1001 dit :

    Merci pour tous vos commentaires.

    Mélanie :
    Je ne connais pas vraiment bibtex. Je peux simplement dire qu’il y a un système de base bibliographique dans Lout (aucune idée sur le fait qu’il soit compatible bibtex ou pas).

    Renault :
    Je suis plutôt d’accord avec toi. Lout ou LaTeX ne sont pas vraiment les bons outils pour faire un CV très graphique. Cependant, si on veut un CV assez sobre, tout en disposant d’un moyen de modifier son contenu assez rapidement, je trouve que Lout est un bon choix.

    Julien :
    De ce que j’ai compris de Pandoc, c’est qu’il s’agit d’un outil de conversion d’un format vers un autre. Il ne définit pas de format particulier. J’imagine que cet outil est principalement utilisé pour convertir du Markdown vers des formats d’export comme du HTML ou du PDF. À ce titre, il se rapproche de txt2tags. Si les besoins de formatage ne sont pas trop élevés (niveaux de titre, gras, italique, …), et qu’on peut se passer d’un système bibliographique, ces outils sont très bien. Si on souhaite maitriser le formatage du document, et que le but est l’impression du document, des outils comme Lout conviennent mieux.

    loloemr :
    Ce n’est pas parce que la dernière version d’un logiciel date de 2010 que le logiciel n’est pas utilisable. Je suis sûr que de nombreux logiciels que nous utilisons quotidiennement ne sont pas mis à jour très fréquemment. Pourtant ils fonctionnent très bien, et si on devait s’interdire de les utiliser, on serait bien embêté.

    fredg :
    J’ai jeté un œil à rst2pdf. Cela semble en effet assez intéressant.
    Merci pour l’astuce fakeroot. Je l’avais déjà lue quelque part sans vraiment y prêter attention.
    Pour ce qui est du dépôt de SLKBUILD, il faudra que tu m’expliques un jour. Cela m’intéresse. Je reviendrai probablement vers toi à ce sujet.

    BOUY :
    Ce que j’ai présenté dans l’article n’est qu’un extrait de document. Il faut indiquer une en-tête. Je t’invite à lire la page francophone Wikipédia sur Lout, et en particulier la section donnant un exemple de document Lout (https://fr.wikipedia.org/wiki/Lout#Exemple_de_document). Ensuite, il faudra se plonger dans le manuel utilisateur (en anglais, malheureusement).

    olm :
    Merci pour l’info sur le package moderncv.
    Je t’ai envoyé un message sur ton adresse e-mail, avec le résultat obtenu pour mon CV.

  9. BOUY dit :

    Merci pour ta réponse, je suis allé faire un tour sur le site wikipédia.
    Il me reste une question:
    Quelle est l’utilité de lout (comme de latex) hormis pour des rédactions d’ouvrage scientifique où la contrainte de la ligne pour la rédaction de formules et autres peut poser problème.
    Dans les années 80 l’apparition du wisiwig dans les traitements de texte était tout de même un progrès indéniable. En effet pour un long texte avec lout, il faut à chaque fois le transformer en pdf pour le lire.
    C’est un peu comme imprss.js, c’est super-rigolo de faire une présentation en manipulant du css, mais dans la routine du boulot, c’est réellement chronophage.
    Mais pour lout, peut-etre y-a-t-il quelque chose qui m’a échappé.
    Merci
    Michel

  10. julien1001 dit :

    BOUY :
    Le débat WYSIWYG/YAFIYGI (« You asked for it, you got it ») est un grand débat. Pour ma part, je vois deux avantages aux outils YAFIYGI (comme LaTeX ou Lout) :
    - la possibilité de versionner son document source (avec Subversion, git, Mercurial, etc.).
    - la possibilité d’appliquer facilement un pré-traitement au document source (dans le cas de mon CV, je peux produire, à partir du même document source, trois versions différentes : une pour les recruteurs français, une pour les recruteurs francophones à l’international, une pour la publication sur Internet).
    Les outils WYSIWYG ne permettent pas de faire cela (ou pas aussi facilement). Mais ils ont aussi leurs avantages.

    Ce que je voulais simplement présenter dans cet article, c’est que Lout est une alternative légère et simple (ce point est assez subjonctif) à LaTeX. Lout comme alternative à LibreOffice, c’est une autre affaire.

  11. Franc SERRES dit :

    Bonjour,
    Je suis le rédacteur de l’article de wikipedia sur Lout :-)
    Merci pour ce commentaire sur mon article.

    Lout à l’origine a été développé pour remplacer LaTeX. Malheureusement pour Lout, LaTeX étant le précurseur, il à vécu la même aventure que Linux pour le poste de travail vis-à-vis de Windows.

    Pour moi c’est un meilleur outil que LaTeX qui mériterait des développeurs pour le porter en UTF8 et le moderniser d’un point de vu du code.
    Comme LaTeX ces logiciels WYSIWYM ont plus de possibilités de PAO que les traitement de texte WYSIWYG.

    Sur serveur c’est un outil bien plus performant que LaTeX et il serrait un bon remplaçant pour le moteur de qui est un exemple de ce que peux donner LaTeX pour une production éditoriale professionnelle.

  12. julien1001 dit :

    Bonjour,

    Je vous remercie pour votre commentaire, ainsi que pour la page Wikipedia que vous avez rédigée.

    Je partage complètement votre point de vue.

  13. Franc SERRES dit :

    Un lien utile pour ceux qui veulent une rustine pour La gestion du l’UTF8

    http://eradman.com/posts/hebrew-lout.html

  14. julien1001 dit :

    Bonjour Franc,

    Merci pour avoir partagé ce lien. Cela peut en effet être très utile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>