Mon passage à Frugalware 1.6 (Fermus)

Comme je l’ai indiqué dans mes deux derniers articles, j’ai mis à jour mon système Frugalware de la version 1.5 (Mores) vers la version 1.6 (Fermus). Cette mise à jour m’a posé quelques problèmes, que je souhaite reporter ici.

J’ai entrepris cette mise à jour, en espérant que cela pouvait éventuellement résoudre mon problème de blocage du chargement de Linux en fonction de la date du système.

Pour cela, j’ai suivi les instructions de mise à jour données par l’équipe de développement. La mise à jour des paquets m’a posé des problèmes d’espace disque car il semble que le système de base de cette nouvelle version demande plus d’espace disque. J’ai été contraint de désinstaller des logiciels que j’utilisais de temps en temps.

Suite au redémarrage, ce fut la déception (prévisible) : le chargement du noyau se bloquait toujours. J’ai alors été contraint de redémarrer le système en désactivant l’ACPI.

Puis ce fut le drame : le système ne retrouvait pas la partition racine spécifiée dans le fichier de configuration de GRUB (indiquée avec son UUID). Heureusement, je suis arrivé dans un mode où j’ai pu constaté que le chemin représentant ma partition racine n’était plus /dev/hda1 mais /dev/sda1. Ni une ni deux, j’ai redémarré le système en précisant ce chemin.

Mais ce n’était pas encore suffisant : le système n’arrivait pas à monter les partitions. J’ai rapidement compris que le fichier /etc/fstab devait être aussi mis à jour afin de remplacer toute référence à hda par sda.

Après redémarrage, le système se lance finalement jusqu’au bout. Il est maintenant utilisable. Ouf ! Je précise que j’ai également eu l’occasion de mettre à jour le système Frugalware de mon frère et que j’ai eu les mêmes désagréments.

À partir de là, je n’ai pas constaté de problèmes de prise en charge du matériel (à part les fonctions ACPI bien sûr…). Par contre, je subis de gros problèmes de performance. Je ne pense pas que cela vient du système en tant que tel, mais plutôt du changement de version de Mozilla Firefox (4 vers 10). Je pense que cela est du à sa consommation mémoire car j’ai pu constater qu’il pouvait prendre jusqu’à 60 % de la mémoire virtuelle avec seulement 4 ou 5 onglets ouverts. Je trouve cela assez étonnant, étant donné que la version 7 était censée améliorer significativement la consommation mémoire

En conclusion, mon passage à Frugalware 1.6 (Fermus) a été plutôt malheureux : non résolution du problème lié à la date du système, consommation accrue d’espace disque, et dégradation des performances.

Il s’agissait de ma huitième mise à jour du système, depuis Frugalware 0.8 (Kalgan) et je crois malheureusement que cela sera la dernière, car trop de problèmes se sont maintenant accumulés. De plus, je me rends compte que le cycle de mise à jour de Frugalware ne correspond plus à mes besoins. Lorsqu’une nouvelle version de Frugalware est publiée, elle devient automatiquement la version par défaut. Si je souhaite alors obtenir des mises à jour de sécurité, ou simplement installer un paquet, je suis dans l’obligation de mettre à jour l’ensemble du système, et, ainsi, de prendre le risque d’obtenir des régressions ou des changements non désirés.

Ce n’est en aucun cas un reproche que je fais aux développeurs Frugalware. Le cycle de développement choisi convient sans doute à de nombreuses personnes. Il reste que Frugalware est une distribution complète, avec un nombre très important de paquets, une documentation claire et une communauté active de développeurs. Cela en fait une distribution de très bonne qualité. D’ailleurs, je ne m’interdis pas de revenir vers cette distribution dans le futur (avec une autre machine), ou de la conseiller autour de moi.

Encore merci aux développeurs Frugalware ! Et bonne continuation !

Pour ma part, je suis actuellement à la recherche d’une distribution qui conviendrait à mes besoins, i.e., avec le même objectif de simplicité que Frugalware, mais résolvant mes trois problèmes mentionnés plus haut, et laissant à l’utilisateur le libre choix de passer à une version supérieure du système. À ce jour, je pense me diriger vers une distribution Slackware ou dérivée. J’aurais probablement l’occasion d’en reparler sur mon blog dans un prochain article.

Mots-clefs : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>